Sélectionner une page

Grâce au scanner 3D, il est devenu possible de réaliser des relevés 3d de haute précision. En d’autres termes, cet équipement révolutionnaire facilite grandement le travail des architectes et des techniciens géomètre topographe. Bien entendu, il présente d’autres avantages non négligeables. La démocratisation de la lasergrammétrie favorise l’utilisation de cette technologie innovante.

Les avantages de la lasergrammétrie

Pour rappel, la lasergrammétrie est un relevé par capteur laser permettant de capturer un environnement avec précision ou d’analyser des objets. Les informations, les données et les coordonnées recueillies peuvent être utilisées pour créer des images de synthèse en trois dimensions. Celles-ci peuvent également être utilisées pour façonner un modèle numérique de terrain ou de bâtiment. En clair, le laser scanning 3D permet de générer des numérisations de façon rapide. En effet, les modèles les plus récents sont capables de lever entre 500 000 à 1 000 000 de points par seconde. Cela constitue donc un gain de temps non négligeable.

Il est important de noter que le scanner laser 3D est un appareil de numérisation et d’acquisition tridimensionnelle de haute précision. Effectivement, les mesures de distances obtenues à partir de ce dispositif sont toujours exactes. Les risques d’erreur demeurent faibles par rapport à une approche manuelle. En réalité, la lasergrammétrie est une méthode révolutionnaire permettant de mener à bien toutes sortes de projets de construction. Bien entendu, seuls les professionnels qualifiés peuvent maitriser l’utilisation d’un scanner 3D. De ce fait, il vaut mieux éviter de s’en servir quand on ne sait pas comment s’y prendre.

Anticiper les problématiques de chantier avec la lasergrammétrie

Étant donné que le scanning 3D comporte plusieurs avantages, il ne faut pas hésiter à l’utiliser afin de faciliter son travail au quotidien. Grâce à sa rapidité d’exécution, il est possible de faire un gain de temps considérable. Cet outil sera d’une grande aide dans le cadre de la rétro-ingénierie. Pour rappel, cette activité consiste à mener un projet en étudiant des objets sans utiliser un modèle CAD ou les plans originaux. Justement, la lasergrammétrie permettra de collecter toutes les données nécessaires à la réalisation de cette tâche complexe. Un scanner tridimensionnel est d’ailleurs en mesure de reproduire une représentation précise de l’objet original à créer.

D’un point de vue concret, le scanning 3D contribue à l’anticipation des problématiques de chantier. Il donne en effet la possibilité de réaliser des projets dangereux et complexes dans de bonnes conditions. Il est par exemple envisageable de l’utiliser dans le cadre d’une installation nucléaire, de forages ou d’environnement hostile (sous-marin). D’ailleurs, les architectes et les ingénieurs ne sont plus obligés de travailler pendant des heures sur leurs lieux de travail grâce à la lasergrammétrie. En tout cas, les scientifiques peuvent réaliser des opérations dangereuses comme le démantèlement d’une centrale nucléaire avec le scanning tridimensionnel.