Sélectionner une page

Faire appel aux services d’un call center permet à une entreprise d’améliorer l’essentiel de son activité, tel que l’assurance de la qualité de la relation client et ce, de manière à booster ses chiffres d’affaires. Outre la prospection commerciale téléphonique, le centre d’appel est en mesure de réaliser tout type d’études de marché ou de satisfaction. Face à la hausse de la demande dans ce secteur d’activité, de plus en plus de sociétés de call center en offshore ont vu le jour. Pour être sûr de bénéficier des meilleures prestations, voici quelques critères à prendre en compte pour choisir le bon centre d’appel.

Définir les besoins de l’entreprise

La définition des besoins de l’entreprise est une étape fondamentale afin de pouvoir trouver le centre d’appel idéal. Pour ce faire, la société se doit d’établir un cahier des charges afin de déterminer ses attentes à court terme et sur le long terme. En outre, elle doit déterminer à l’avance si les services qu’elle confiera au prestataire consisteront à la prospection, à la vente ou à un tout autre objectif ? Il est également important de définir au préalable si l’on recherche un partenariat qui sera valable pour une seule opération ou qui s’étendra sur la durée. Autant de questions auxquelles il faut répondre avant de penser avant de rechercher le bon prestataire.

Évaluer les centres d’appel repérés

L’évaluation d’un call center Madagascar comme celui disponible sur http://www.mediphone.fr ou d’un tout autre prestataire en France ou en Europe, repose sur trois critères fondamentaux. Le premier se focalise sur le plan financier. Il consiste à déterminer la solidité financière de prestataire et la transparence de la gestion des comptes. Le deuxième critère concerne les aspects techniques qui englobent les expériences, les performances techniques, la stratégie organisationnelle, la fiabilité des services et la capacité d’élaboration d’une stratégie télémarketing et l’opérationnalité immédiate des téléopérateurs. En troisième lieu, il y a les critères techniques des ressources humaines qui prennent en compte la qualité des formations, les compétences et qualifications du personnel, le recrutement ainsi que la capacité managériale.

Faire attention aux clauses du contrat

Une fois « l’outsourcer » choisi, il est temps de signer un contrat en bonne et due forme. Une vigilance s’impose dans l’établissement des clauses du contrat de prestation. Pour cela, il existe quelques points qui doivent être étudiés avec attention, à savoir, les moyens techniques et humains mis à disposition, la durée, les conditions de sortie, la flexibilité ainsi que la rémunération qui sera définie en fonction des capacités en termes de réalisation et de qualité de services. Le choix du type de rémunération pouvant être fixe ou variable, à l’heure ou à la productivité est également un point important à définir dans le contrat. Ces éléments peuvent faire la différence entre deux centres d’appel ayant la même expérience et proposant la même qualité de prestation.