Sélectionner une page

L’industrie de l’impression 3D est en pleine expansion et tend à séduire de plus en plus d’entrepreneurs. Cette technologie est l’une des plus grandes trouvailles du 21ème  siècle et l’on commence à peine à exploiter son potentiel. Très utilisé dans le domaine de la conception de maquettes et d’objets miniatures, ce procédé a désormais sa place dans plusieurs autres branches.

L’imprimante 3D : un outil de modélisation rapide et précis

L’imprimante 3D s’est d’abord vulgarisée auprès des fabricants de pièces et d’échantillons en plastique. On la retrouvait surtout auprès des manufacturiers de jouets. Cet appareil a ensuite conquis les architectes professionnels. La fabrication des  maquettes devient facile puisqu’il suffit de produire un fichier 3D pour générer une réplique fidèle en trois dimensions.

Par conséquent, le prototypage est beaucoup plus rapide et moins laborieux. De plus, il est désormais possible de choisir des matières plus solides afin de reproduire fidèlement un meuble ou un immeuble à échelle réduite. Cependant, avec les prouesses techniques et aussi les avancées dans le domaine de la fabrication additive, l’impression 3D est également utile dans le secteur médical. Elle sert notamment à créer des prothèses biocompatibles qui ne présentent aucun danger pour la santé des patients. Des matériaux particuliers sont utilisés pour écarter les risques de rejet. Certaines cliniques dentaires emploient par exemple  ce procédé pour fabriquer des implants en céramique. La pose de la dent artificielle ne posera aucun problème et l’accessoire ne s’usera qu’après quelques décennies.

Une solution économique pour les entreprises

Cette technologie constitue tout d’abord une solution pour réduire les coûts d’usinage de certaines pièces. Grâce à une imprimante 3D grand format, on peut même produire des objets de grande taille en un minimum de temps. Les produits finis seront conformes aux plans et ne présenteront aucun défaut.

En optant pour cette alternative, on parvient également à profiter d’un gain de temps considérable. La conception des petits accessoires ayant une forme complexe s’effectue normalement en plusieurs étapes. Grâce à l’impression 3D, on raccourcit grandement le cycle de production. Il faut savoir que les objets seront imprimés par photopolymérisation. Le matériau est exposé à un rayonnement lumineux d’une certaine longueur d’onde pour être solidifié. Ainsi, aucun temps de repos n’est requis.

Afin de réduire les charges au maximum, chacun peut contacter une imprimerie 3D. Les offres d’impression économique ont actuellement le vent en poupe. De nombreuses enseignes n’hésitent pas à confier à ces établissements le prototypage de leurs nouveaux produits.