Posted on: 27 novembre 2022 Posted by: Alain Comments: 0
CV : structure et contenu

Quelques fois, les candidats sont tentés de produire un CV qui sorte de l’ordinaire en y ajoutant des rubriques pour se différencier. Cependant, cette méthode est prohibée et donne l’effet inverse auprès des recruteurs. Quels sont alors la structure d’un CV classique et leur contenu ?

Les identités des candidats

Cette rubrique concerne le nom, le prénom ou les prénoms les contacts (numéro de téléphone et email). Il est possible d’ajouter une photo, toutefois certains ne le recommandent pas pour ainsi éviter des risques de discrimination.

Par ailleurs, il est vivement recommandé de ne pas procéder à une identification futile de votre identité. Dans ce registre de futilité résident les informations des réseaux sociaux sauf LinkedIn qui est professionnel par contre.

Un titre de CV

Il représente une vision claire du poste auquel vous prétendez par exemple un titre de CV informatique qui soit accrocheur. C’est une phrase d’accroche, une phrase courte et percutante. À travers cet ensemble de mots, le recruteur peut ainsi se faire une idée de votre compréhension du poste.

Cette étape constitue le premier point à marquer auprès du recruteur. Par conséquent, il est conseillé de ne pas faire une phrase trop longue ou une phrase non concise. Privilégiez le présent et évitez la négation.

Les expériences

Dans cette rubrique, il vous est demandé de citer tous les postes que vous avez déjà occupés dans le passé. Faites du plus récent au plus ancien. Pour une meilleure présentation de la rubrique des expériences, il est vivement recommandé d’y ajouter les compétences acquises avec l’occupation de ses fonctions.

Pour cette rubrique, il est aussi conseillé de ne pas laisser des trous, c’est-à-dire des périodes vides. Pour compenser ces périodes, il est recommandé d’y mettre les compétences acquises pendant ce passage à vide.

La formation et les diplômes

Dans cette rubrique, vous aurez à indiquer aux recruteurs selon un ordre, la plus récente formation à la plus ancienne. Il est conseillé d’y mettre les mentions et aussi les aptitudes acquises. Par ailleurs, n’hésitez pas à mentionner les établissements dans lesquels ses diplômes sont obtenus.

Toutefois, sachez que cette étape ne concerne que votre formation de base et les diplômes obtenus dans ce sens. Par conséquent, il est interdit d’y ajouter d’autres formations qui sont plutôt de l’ordre des compétences acquises personnellement.

Les compétences du candidat

Concrètement, les compétences concernent d’abord le niveau de langue du candidat qu’il devra indiquer selon le critère (faible, moyen, excellent). Il est conseillé d’y aller avec juste trois langues. Conjointement à cette sous-rubrique, il fera aussi mention de ses compétences en communication. Cela regroupe sa capacité à travailler en équipe, à écouter et à parler.

En dehors de cela se trouvent les compétences organisationnelles numériques (les acquis et diplômes dans le domaine de l’informatique). Pour finir, le candidat peut mettre en exergue ses aptitudes à conduire. Il indiquera quel permis il possède.

Les annexes

Généralement, cette partie n’est pas obligatoire, d’ailleurs, elle est très peu présente dans les CV modernes. Toutefois si vous vous sentez confiant, alors meublez-la. Elle comporte entre autres un portfolio de tous les documents. Cependant, insérez des copies des diplômes obtenus ou les liens des différentes recherches effectuées dans le domaine.

Partager