Publié le: 1 mai 2020 Publié par : Alain Commentaires: 0
formation design thinking - Unsplash

Afin de contourner une concurrence de plus en plus rude, plusieurs success stories américaines ont eu recours au design Thinking pour innover et proposer des produits et services différents. Des dizaines de startups comme AirBnb, Burberry ou Mint.com ont écrit d’ailleurs leur légende grâce à cette méthodologie d’innovation. S’inspirant de la boite à outils des designers, la pensée design (l’équivalent français du DT) ne se limite pas à un process bien défini. Plusieurs méthodes se sont développées à travers les différentes expériences managériales de l’histoire récente, mais dans une logique commune.

Toutes ces approches cherchent finalement à aboutir à la mise en place d’un projet à terme qui soit efficace, rentable et créatif. En France, on se lance de plus en plus dans des formations courtes en design Thinking pour acquérir ce savoir favorisant l’innovation dans les entreprises. Cet article revient d’ailleurs sur les différentes étapes des écoles de pensées les plus connues du DT. Décryptage.

Le design Thinking, une démarche UX par excellence

Parce qu’il est vital d’innover pour assurer leur futur, l’expérience utilisateur (UX) est devenue au centre des préoccupations des entreprises. Traditionnellement, l’innovation se limitait à la résolution des problèmes techniques d’où la négligence de certains besoins de l’utilisateur final.

A l’inverse, le design Thinking se présente comme une méthode d’innovation centrée sur l’humain. Elle répond ainsi à des questions qui étaient ignorées par les anciennes approches de l’innovation :

  • Quel est le mode de vie des consommateurs ?
  • Que consomment-ils ?
  • Quelles sont leurs relations avec l’entreprise ?
  • Quelle forme de produit désirent-ils le plus ? Quelle couleur ? Quel emballage ?
  • etc.

UX au cœur du design Thinking

Source : Pixabay

L’expérience utilisateur au cœur du design Thinking

La pensée design se base à la fois sur l’humain et sur le collectif en ayant pour finalité de répondre aux besoins de l’utilisateur, en particulier ceux qui ne sont pas toujours exprimés par la cible. Pour ce faire, les penseurs du DT s’appuient sur l’observation, la co-créativité et l’apprentissage par l’erreur.

La démarche UX du design Thinking se manifeste alors dans cette méthode de travail collaboratif qui implique tous les acteurs de l’entreprise et interroge également l’utilisateur. Toutes les parties prenantes du projet contribuent à la compréhension de l’environnement, l’identification des problèmes, la recherche de solutions et l’essai jusqu’à l’aboutissement du produit final.

Les étapes du design Thinking

Si plusieurs écoles de pensées se sont approprié le DT, l’approche de base reste toujours commune. En effet, les pratiquants de cette méthode doivent partir d’un constat X (environnement actuel) pour arriver à concevoir un produit innovant qui répond aux besoins de l’utilisateur. Ils passent par l’identification des contraintes, le brainstorming pour trouver des solutions, le test et la création d’un prototype. Ainsi, on identifie 3 méthodes, légèrement différentes, mais qui définissent toutes les étapes du design Thinking.

Lire aussi à ce sujet : Les étapes du Design Thinking

La méthode en 7 étapes de Rolf Faste

7 étapes Design Thinking selon Rolfe Faste

L’une des premières approches de la pensée design nous est venu de l’Université de Stanford, en particulier de la part de Rolf Faste. A l’époque, ce directeur du département du design product a résumé l’innovation par le DT en 7 étapes :

  1. La définition: L’identification du problème et la détermination du projet capable de le régler.
  2. La recherche: La réunion de toutes les parties prenantes pour définir la problématique.
  3. Le brainstorming: Débat ouvert pour imaginer des idées.
  4. Le prototype: L’élaboration des premiers prototypes.
  5. La sélection: Les parties prenantes de la réunion doivent choisir la meilleure idée parmi celles qui ont été proposées.
  6. L’implémentation: La concrétisation du projet et la définition des rôles par rapport aux ressources financières et humaines.
  7. L’apprentissage: Proposer le prototype final au client et l’améliorer en fonction du feedback reçu.

3 etapes Design Thinking selon IDEO

La méthode en 3 étapes de Tim Brown

Le CEO d’IDEO, Tim Brown, est parmi les grandes défenseurs du DT. C’est l’un des premiers managers à estimer que « l’échec est une étape clé de la réussite ». Il prône ainsi une approche basée sur le tâtonnement et l’expérience par l’erreur et qui la résume dans ces 3 étapes :

  1. L’Inspiration: Trouver le problème de l’utilisateur (client ou non de l’entreprise) et la solution grâce à l’observation de l’environnement et des comportements de la cible.
  2. L’idéation: Comme Rolf Faste, Tim Brown estime que l’imagination est l’étape la plus importante de l’innovation. Cette phase consiste donc à la génération des idées, avant de les tester en réalisant les premiers visuels et prototypes.
  3. L’implémentation: La phase finale consiste à la conception du produit ou service final. Pour cela, Tim Brown mise sur le storytelling et la simulation de l’expérience.

L’apprentissage par l’erreur vu par Tim Brown

 

 

Le design Thinking en 5 étapes

5 étapes Design Thinking selon Jeremy Gutsche

Il s’agit de la méthode de design Thinking la plus couramment utilisée par les entreprises.

D’ailleurs, l’agence Usabilis s’appuie sur cette démarche dans sa formation en 2 jours au design Thinking  qui trouve un fort succès auprès des entrepreneurs. En gros, elle passe par les étapes suivantes :

Source : Usabilis.com

Le design Thinking en 5 étapes avec le centre Usabilis

  1. L’empathie: interroger l’utilisateur pour déterminer les éléments à prendre en considération dans la conception de la solution.
  2. La définition: Explorer tous les champs de problématiques pour rechercher les problèmes rencontrés par le consommateur.
  3. L’idéation: L’imagination des solutions à travers un brainstorming des idées innovantes.
  4. Le prototype: Réaliser des ébauches de produits et/ou services.
  5. Le test: Passer au test auprès de l’utilisateur final en vue d’améliorer le produit par l’étude des réactions et du comportement d’usage de ce dernier.

Roadmap Design Thinking - Usabilis

Source : Usabilis.com

La méthode de Design Thinking utilisée par Usabilis pour ses clients, mais aussi en formation à cette puissance approche de l’innovation.

 

Image à la Une : Unsplash – Les étapes du design Thinking

Partager