Posted on: 25 février 2022 Posted by: Alain Comments: 0
Data driven : de quoi s’agit-il ?

Aujourd’hui, tout est numérisé, enregistré et stocké quelque part. On parle alors de data, car tout est présenté sous forme de données. À l’origine, c’était une solution intelligente et très pratique qui permettait de regrouper tout en un lieu unique sans que cela ne soit encombrant. Cependant, aujourd’hui, les données ne cessent d’augmenter. Il faut alors penser à un nouveau mode d’exploitation plus efficace, d’où la data driven.

Data driven, une utilisation plus intelligente des données

Sûrement, vous avez déjà entendu parler de la data driven. Pour faire simple, c’est une approche marketing consistant à diriger les prises de décision en fonction des datas. Cela se résume à analyser et interpréter les données avant d’agir. Cela peut s’appliquer à tous les secteurs étant donné que tous sont déjà dans l’âge numérique. Retenez toutefois que les données ne sont pas toutes les mêmes. Certaines sont qualifiées de données quantitatives tandis que d’autres sont dites catégorielles. Quoi qu’il en soit, elles restent exploitables afin de structurer, contextualiser ou même personnaliser une proposition. Dans l’univers du business, c’est un moyen d’atteindre un prospect ou fidéliser un client.

À quoi sert la data driven ?

Comme dit plus haut, la data-driven peut s’appliquer dans tous les secteurs. Chacun a sa façon de faire en fonction des objectifs à atteindre. Cependant, il existe des généralités d’application de l’approche qui sont les suivantes. Ce dont il a été question précédemment — usage des données pour la prise de décision — est ce qu’on appelle la data-driven marketing. C’est une technique très populaire dans le marketing digital, servant à personnaliser les offres. Il existe aussi la société data-driven qui fonctionne de la même façon, mais touche toutes les strates de l’entreprise. L’approche peut même être utilisée en journalisme — journalisme data-driven— pour soutirer plus d’informations. Souvent, celles-ci passent inaperçues aux yeux d’un journaliste traditionnel. Bon nombre de choses peuvent y faire appel tant que les connaissances viennent avec.

Partager