Posted on: 22 décembre 2022 Posted by: Xavier Comments: 0
portage salarial

Grâce au portage salarial, un professionnel conserve le statut de salarié malgré le fait que ce dernier exerce une activité indépendante. Il est libre de choisir ses clients et de fixer ses tarifs. Toutefois, les paiements se font auprès de la société de portage. Et celle-ci reverse au professionnel porté un salaire, après le prélèvement des frais de gestion représentant 10 % du chiffre d’affaires réalisé. Le portage salarial est avantageux à plusieurs niveaux pour le salarié porté.

Une solution permettant à l’indépendant de bénéficier des avantages du statut de salarié

Si on dit beaucoup de bien du portage salarial, c’est en partie parce qu’il permet à l’indépendant de bénéficier de l’ensemble des avantages du statut de salarié. En effet, l’indépendant porté a droit, entre autres, à une assurance maladie, à un complémentaire santé, à la retraite et aux traitements accordés en cas de chômage. Ce que vous devez comprendre simplement est qu’avec le portage salarial, on profite à la fois de l’autonomie du statut d’indépendant et de la protection sociale du statut de salarié.

Si vous êtes un salarié porté, vous avez la possibilité de déterminer seul votre offre de service et de négocier vos prix. En outre, vous pouvez savoir d’avance le montant du salaire qui sera le vôtre chaque mois. Mais pour cela, avant même que le portage soit effectif, il est recommandé de vous rendre sur un site spécialisé pour une simulation de salaire en portage salarial.

Une aubaine pour le salarié porté qui peut mieux se consacrer à son activité

Un autre avantage non moins important du portage salarial est le fait que le salarié porté n’ait plus besoin de se soucier de tout ce qui est en rapport avec l’aspect administratif. Tout étant pris en charge par la société de portage, l’indépendant peut mieux se consacrer à son activité. Il n’a donc pas à s’inquiéter des éventuelles erreurs qui peuvent se glisser dans les déclarations fiscales.

La société de portage se charge de la rédaction du contrat commercial qui doit être signé entre elle et l’indépendant pour le portage salarial. Pour le compte du salarié, elle s’occupe de toutes les démarches administratives, comptables juridiques découlant de l’activité de ce dernier, en contrepartie du paiement de « frais de gestion ». La société de portage rédige et conclut le contrat commercial en se basant sur les éléments négociés par le salarié porté et se charge de la facturation de la mission. C’est aussi elle qui s’acquitte, pour l’indépendant, des cotisations sociales et gère la comptabilité.

Par ailleurs, il n’est pas rare que la société de portage salarial propose des garanties au cas où l’entreprise cliente serait en défaillance de paiement ou s’exécute tardivement.

Une pratique faisant bénéficier d’un soutien et d’un accompagnement

L’indépendant qui opte pour le portage salarial peut exercer une activité autonome tout en bénéficiant de l’accompagnement de la société de portage. Le conseiller référent de celle-ci peut donner des conseils au salarié porté sur les projets à mettre en place afin que ce dernier puisse développer son activité. La société de portage a également la possibilité d’accéder à des formations ou des ateliers qui sont adaptés aux besoins spécifiques du salarié porté. Il peut s’agir, par exemple, de sessions relatives à la négociation parfaite de ses prix, de l’entretien et le développement de son réseau ou encore du ciblage parfait de son offre de services.

Notez également que si vous êtes porté par une société de portage salarial, vous pouvez avoir accès à une communauté riche de plusieurs autres salariés portés. Vous aurez ainsi la possibilité d’échanger avec eux et, pourquoi pas, sceller des partenariats. Cela vous permettra ainsi de rompre avec l’isolement, un problème qui affecte souvent les indépendants.

Partager