Posted on: 2 janvier 2023 Posted by: Xavier Comments: 0

La version 6.1 du logiciel WordPress présente un nombre conséquent de changements et de correctifs qui contribuent non seulement à améliorer les performances du CMS leader du marché, mais surtout à fournir en effet une expérience utilisateur toujours plus avancée pour la création de site internet. En mettant l’accent sur les thèmes de blocs, la version 6.1 de WordPress fait ainsi franchir à la plateforme une marche supplémentaire vers le Full Site Editing.

Amélioration logicielle de WordPress 6.1

Toute mise à jour de WordPress présente un ensemble de correctifs et de nouveautés destinés à améliorer la sécurité, la performance et l’utilisabilité de la plateforme, et avec 425 nouvelles fonctionnalités et 428 correctifs WordPress 6.1 ne déroge pas bien évidemment pas à la règle. Si nous n’allons bien sûr pas présenter les plus de huit cents mises à jour proposées de cette nouvelle version, un certain nombre d’entre elles méritent ici d’être détaillées.

Amélioration des performances

Côté technique, les concepteurs de WordPress ont apporté au CMS des améliorations de performances portant notamment sur la mise en cache des requêtes en bases de données via WP_Query, les améliorations de l’API de mise en cache de WordPress ou encore de l’enregistrement des blocs contribuent à apporter à l’utilisateur un confort d’édition qui pouvait parfois être questionné sur les versions précédentes.

Gestion des médias sur WordPress 6.1

Si l’implémentation de la prise en charge du format image WebP était initialement prévu avec cette version de WordPress, il semble qu’un développement d’extension externe soit finalement privilégié pour cette option.
On notera néanmoins une nouvelle propriété intégrée au bloc vidéo « muted » permettant de lancer automatiquement et silencieusement les vidéos paramétrées en « autoplay ». Un vrai plus pour l’intégration des médias sur WordPress.

Accessibilité du Full Site Editing

L’accessibilité n’est pas en reste avec WordPress 6.1 puisque les équipes de WordPress mettent désormais à disposition des développeurs de sites sur mesure une nouvelle API leur permettant de produire des thèmes estampillés « accessibility-ready » au sein du répertoire de thème WordPress.

De nouvelles fonctionnalités d’édition de blocs Gutenberg

Depuis WordPress 5, le logiciel de création de site internet embarque l’éditeur Gutenberg basé sur les blocs, première brique du concept Full Site Editing (FSE) sur la plateforme. Cette dernière mise à jour de WordPress propose un certain nombre d’évolutions simplifiant toujours davantage l’édition des pages et des articles sur le CMS.
Parmi les nouveautés apportées par la version embarquée de Gutenberg sur WordPress 6.1, on remarquera tout particulièrement l’implémentation des « typographies fluides », l’extension des réglages de marges aux blocs du cœur de WordPress, la gestion des bordures et coins arrondis ou la définition des polices de caractères bloc par bloc.

Typographies fluides

Depuis Gutenberg 13.8 la fonctionnalité de typographie fluide est implémentée au sein de l’éditeur pour les thèmes basés sur les blocs et paramétrés pour bénéficier de ce processus.
wordpress 6.1 typographie fluide
La typographie fluide permet à l’utilisateur de proposer automatiquement de tailles de polices adaptables en fonction de la dimension de l’écran ou de la fenêtre affichant la page, et toujours sans une ligne de code. Il s’agit donc d’un complément conséquent des Media Queries CSS apportant toujours plus d’autonomie à l’utilisateur final.

Nouvelles fonctionnalités d’édition des blocs natifs de Gutenberg

Sans entrer dans des détails trop techniques, notons que l’éditeur Gutenberg généralise un certain nombre fonctionnalités et de réglages utilisateurs au sein des blocs éditoriaux contribuant à rendre l’édition des documents HTML sur WordPress de plus en plus ludique.
L’utilisateur peut ainsi définir des bordures (avec ou sans coins arrondis)…
wordpress 6.1 gestion bordures
De même qu’il lui est possible de définir des marges,  internes et externes, afin de styliser encore plus finement ses propres mises en pages.
wordpress 6.1 typographie et marges internes
L’utilisateur WordPress peut aussi désormais définir des polices de caractères bloc par bloc, laissant ainsi libre cours à toute la créativité de l’utilisateur néophyte.
wordpress 6.1 gestion typographie
N.B. Il va de soi que nombre des options d’éditions proposées sur l’éditeur Gutenberg restent éventuellement désactivables par le créateur du site internet (agence, webmaster ou développeur web) lui permettre ainsi, dans le cadre d’une commande, de proposer à son client une expérience utilisateur collant au plus près de ses besoins.

Groupement et verrouillage des blocs

WordPress 6.1 offre désormais la possibilité de grouper et de verrouiller n’importe quelle sélection de blocs afin d’en faire, en fonction de l’élément édité, un élément de modèle ou un paterne de composition réutilisable sur l’ensemble du site.
wordpress 6.1 creation bloc element modele reutilisable
On devine ici facilement le gain de temps substantiel que pourront y trouver tant l’utilisateur final de WordPress, que le concepteur de site travaillant sur la plateforme.

Full Site Editing

La version 6.1 de WordPress apporte de plus en plus de possibilités de contrôle sur les styles appliqués au site via son interface dite de « styles globaux ». À titre d’exemple, le thème WordPress Twenty twenty-three, profitant de ces améliorations, propose pas moins de 10 variations de styles.
wordpress 6.1 full site editing variations theme
Sur la base de la variation choisie, l’utilisateur WordPress pourra bien sûr contrôler les polices de caractères des titres, de corps de texte, de boutons, etc., mais aussi les couleurs de fond, de textes et de liens ainsi que le dimensionnement et les marges appliqués au site WordPress.
En multipliant les bases de composition de thèmes, WordPress franchit donc un nouveau pas en direction d’une démocratisation de la création de sites internet.
On notera enfin une autre avancée faisant discrètement son apparition avec WordPress 6.1 puisqu’un onglet de paramètre de navigation globale du site fait son apparition au sein de l’inspecteur de l’éditeur de modèle, à condition – pour l’instant – d’avoir installé le plugin Gutenberg en plus d’un thème FSE.
wordpress 6.1 onglet navigation
Cette présence est encore très formelle puisque cette fonctionnalité permet essentiellement de repositionner et d’éditer à la marge les items du menu de navigation, mais les habitués de WordPress devraient bientôt y retrouver l’ensemble des fonctionnalités des menus présentes sur l’interface classique.

Édition et création de modèles personnalisés

WordPress offre désormais la possibilité à l’utilisateur d’éditer directement les modèles de pages et d’articles utilisés sur le site. Ces templates étant directement liés au thème utilisé, le type et le nombre de modèles disponibles varieront bien sûr en fonction du thème WordPress actif.
modeles theme fse wordpress
Mais l’avancée la plus notable de WordPress 6.1 vers le Full Site Editing est la possibilité pour l’utilisateur de créer ses propres modèles de pages sans avoir recours à la moindre ligne de code.
Afin de faciliter ce travail, l’interface de WordPress propose de créer des modèles pour l’ensemble des posts existants (page, article, catégorie, accueil, date et auteur, etc.) ainsi que pour les éléments constitutifs des modèles globaux (en-tête, pied de page, commentaires, etc.).
elements modeles theme fse wordpress
Là encore, l’utilisateur pourra créer autant de sous-modèles qu’il lui sera nécessaire, après avoir groupé ses blocs depuis le modèle en cours d’édition.

Une création de menu de navigation revisitée

L’interface FSE de WordPress présente un bloc de navigation, éditable à la façon d’une simple liste de liens. Cette amélioration, qui pourra troubler les utilisateurs habitués de l’interface classique, réjouira sans doute les novices qui y trouveront un moyen efficace de gérer globalement les menus de navigation sur le site.
wordpress 6.1 parametres boutons
Ce nouveau bloc de menu de navigation, désormais disponible sur l’éditeur de modèles, permet donc de créer des menus à la volée à l’aide d’un simple bloc Gutenberg. Une fois édité il sera alors possible de convertir ce bloc en élément de modèle, aussi appelé « template part».
La possibilité de définir globalement et facilement un élément aussi important pour un site internet apporte de toute évidence une avancée majeure dans l’édition de site web avec WordPress.

Styles globaux

wordpress 6.1 full site editing variations theme
Nous l’avons déjà évoqué, cette nouvelle mouture de WordPress offre la possibilité aux éditeurs de thèmes FSE de proposer des variations directement utilisables via un onglet de styles globaux. Mais la gestion des styles sur WordPress va beaucoup plus loin en autorisant l’utilisateur final à définir des paramètres de polices de caractères et de couleurs pour l’ensemble du site, ainsi que les dimensions des pages et articles affichés par le thème.

Définition des polices

Question typographie, des règles globales de style pourront être appliquées pour chaque zone de texte type :

  • Textes
  • Titres
  • Liens
  • Boutons

wordpress 6.1 choix police caracteres
Chaque élément typographique pourra se voir définir :

  • Une police de caractère
  • Le style (ou apparence) de la police
  • Une taille (définissable sur 5 unités différentes)
  • Une hauteur de ligne (aussi appelée interligne)

Définition des couleurs

De la même façon, les couleurs globales pourront être définies pour les éléments suivants :

  • Fonds (arrière-plans)
  • Textes
  • Liens
  • Boutons

wordpress 6.1 parametres boutons

Dimensionnement du thème

Depuis WordPress 6, les thèmes FSE peuvent désormais déclarer des dimensions et des marges par défaut, tout en laissant la main à l’utilisateur pour en modifier les valeurs à sa convenance. Cette fonctionnalité nous rappelle en fait les options proposées par la quasi-totalité des thèmes dits « premiums », ce qui finit de nous ôter tout doute quant à l’objectif final de la transition de WordPress vers le Full Site Editing… les builders auront bientôt beaucoup d’efforts à fournir…

Réglages par défaut bloc par bloc

Enfin, le niveau élevé de granularité des réglages bloc par bloc au sein de l’éditeur Gutenberg a certainement poussé les développeurs de WordPress à proposer un outil de configuration global de ces mêmes blocs. On retrouve à nouveau ce concept sur les thèmes existants tels que Divi ou Avada, ce qui devrait créer un véritable appel d’air au développement de nouvelles versions de ceux-ci, définitivement adaptées au concept de Full Site Editing désormais intégré au CMS.

Le Full Site Editing toujours en mode bêta sur WordPress 6.1

Certains auront peut-être remarqué que le lien vers l’éditeur Full Site Editing au sein de l’interface d’administration de WordPress présente toujours une pastille « Bëta ». Si ceci nous indique que le système n’est pas encore totalement stabilisé pour le grand public, il ne faut pour autant pas se méprendre sur son utilisabilité. Gardez donc à l’esprit qu’un bon nombre de thèmes et de plugins compatibles FSE sont déjà proposés sur le répertoire de WordPress, et permettent la création de sites tout à fait satisfaisants pour le grand public.
repertoire themes fse wordpress
La sortie de la version 6.1 de WordPress ouvre donc la voie à une création de site toujours plus simplifiée et toujours plus performante qui devrait, dans un très proche avenir, laisser loin derrière ses concurrents tels que Wix ou SiteW sur le marché des logiciels de création de sites internet.

Lire aussi :
Comment réaliser un plan de maintenance pour un site WordPress ?
Les meilleurs plug-ins à installer sur WordPress
WPline : l’un des meilleurs supports wordpress
Faire appel à une agence spécialisée pour optimiser son site WordPress

Partager