Posted on: 17 octobre 2022 Posted by: Xavier Comments: 0
site wordpress

Il est nécessaire de maitriser certains outils techniques et de mettre en place une bonne stratégie SEO pour que votre site WordPress soit visible. Découvrez les principales étapes à suivre pour parfaire votre référencement.

Bien définir vos objectifs

Avant de poser des actes dans le but de parfaire le référencement de votre site WordPress, il est bon de définir parfaitement vos objectifs en termes d’audience et de transformation. Cela vous permettra de savoir ce qu’il y a à faire exactement au niveau de l’ergonomie, du design et de la structure du site. Et comme il est toujours bon de faire appel à une agence pour son netlinking, ce serait bon d’y penser par la suite afin de bien référencer votre site WordPress.

Pour la définition de vos objectifs, posez-vous un certain nombre de questions dont voici quelques-unes :

  • Quelles actions mener pour que l’utilisateur ait accès rapidement au site ?
  • Comment assurer la gestion de la structure du site et du contenu afin que le visiteur trouve vite ce qu’il recherche tout en répondant à sa requête ?
  • Quelles sont les pages à mettre en avant ?

Faire un maillage interne pour structurer votre site

Il est indispensable que la structure de votre site respecte les normes et les bonnes pratiques du référencement naturel. L’objectif est de le rendre le plus « SEO friendly » possible. La structure du site doit permettre à l’internaute de trouver chaque contenu sans que cela soit un parcours du combattant. Dans la création des catégories du site, le visiteur doit être pris en compte. La finalité est que ce dernier sache où se rendre pour avoir une information. Pour cela, il est bon que la structure du site soit logique, avec des liens entre chaque contenu. Une réflexion sur le maillage interne est la bienvenue avant même la rédaction et la publication de contenus sur le site.

Une attention particulière doit être accordée à la structure de vos contenus. Vous devez donner du sens à ceux-ci selon la catégorie choisie afin que le visiteur se retrouve plus facilement sur votre site. À propos de catégorie, WordPress permet d’en créer plusieurs en toute simplicité. Ils sont plus pratiques pour mettre en ligne vos publications et bien les hiérarchiser.

Bien choisir vos mots-clés

Pour référencer idéalement votre site WordPress, vous devez choisir vos mots-clés de manière stratégique. Ils doivent correspondre à votre thématique. Les mots-clés favorisent une segmentation différente de vos contenus et permettent de leur donner du sens. Comme bonnes pratiques, il est recommandé de choisir 2 à 3 mots-clés par article. Au-delà de cette fourchette, le contenu peut être sur-optimisé, ce que Google n’aime pas trop. Il faut que le mot-clé soit compréhensible et recherché par les internautes.

Grâce à divers outils, vous pouvez connaitre les besoins de votre cible et les recherches qu’elle effectue le plus sur le web. Yooda Insight, SEMruch et Ubersuggest en sont quelques-uns. Vous devez veiller à ce que votre mot-clé ait un contenu réel et bien associé.

En ce qui concerne l’insertion de vos mots-clés dans votre publication, il est recommandé de les cibler directement, que les expressions mises en avant soient exactes ou non. Dans tous les cas, Google saura comprendre que vous parlez d’une thématique bien précise.

Créez du contenu de qualité

L’une des clés de la réussite du référencement de votre site WordPress est la qualité des contenus. En matière de SEO, il est recommandé de créer du contenu suffisamment long. Au minimum, vos articles doivent être de 350 mots. Sachez aussi que les contenus de 2 000 mots environ sont généralement les mieux positionnés. Lors de leur création, il est nécessaire de veiller à y inclure les termes ciblés et des termes liés à la même sémantique, tout en répondant à la thématique de la page.

Si vous avez à cœur de produire du contenu parfaitement optimisé pour le SEO, vous devez absolument établir un plan précis comprenant divers éléments. La finalité est que les moteurs de recherche comprennent votre contenu et puissent l’indexer. Par exemple, les balises H1, H2 et H3 permettent de décomposer la page afin de rendre le contenu compréhensible. Avec WordPress, il est possible de créer des sous-titres H2 à H6 lors de la rédaction de vos articles en exploitant une liste déroulante. Mais il est bon de savoir que les sous-titres H4 à H6 n’ont pas trop d’importance en référencement naturel. Toutefois, ils aident en termes de lisibilité.

Pour vous faciliter la tâche dans l’optimisation de vos contenus, ce serait bien d’exploiter l’extension Yoast SEO. Vous trouverez même dans l’onglet général un aperçu de ce que votre résultat pourrait rendre sur Google. Vous devez renseigner la case mot-clé principal afin d’analyser votre page. L’extension Yoast SEO optimisera l’ensemble du contenu de votre article en tenant compte de divers éléments, notamment la densité des mots-clés, le titre de l’article, les balises title et meta description, le contenu texte avec les liens et les images.

Partager